Tout savoir sur le chauffe-eau solaire

Partager:
Tout savoir sur le chauffe-eau solaire

La production d'eau chaude sanitaire représente 10 à 50% du montant total d'une facture moyenne d'énergie. Vous souhaitez faire des économies sur la production d'eau chaude sanitaire dans votre logement ? Sachez qu'il existe de nombreuses solutions écologiques et économiques pour faire baisser le montant de la facture. Parmi ces solutions, il y a le chauffe-eau solaire.

Un chauffe-eau solaire, c'est quoi ?

Un chauffe-eau solaire est un appareil qui produit l'eau sanitaire d'un logement. Il transforme l'énergie solaire en énergie thermique. Cette appareil se compose de plusieurs éléments :

  • Un ballon de stockage d'eau chaude de 200 à 300 litres selon le modèle choisit.
  • Un ou deux panneaux solaires thermiques qui vont chauffer le liquide caloporteur.
  • Un régulateur solaire qui détermine quelle énergie utiliser.

Le panneau thermique capte la lumière du soleil et chauffe le fluide caloporteur. Le liquide caloporteur est situé dans un tube en cuivre ce qui permet d'augmenter la température plus rapidement. C'est ce fluide qui va permettre de chauffer l'eau située dans le ballon.

Une fois refroidit, le fluide reprend un nouveau cycle de chauffe. Si le rayonnement solaire est insuffisant, une pompe électrique prend alors le relais.

fonctionnement chauffe-eau solaire

Avantages et inconvénients

Les avantages du chauffe-eau solaire

L'installation d un chauffe eau solaire comprend de nombreux avantages. Tout d'abord, il fonctionne grâce à une énergie propre qui ne rejette pas de gaz à effet de serre. En effet, il utilise une énergie gratuite, non polluante et disponible partout. Cela est bon pour la planète et donne de la valeur à votre bien immobilier.

Un chauffe-eau solaire peut couvrir au minimum 50% des besoins en eau chaude annuelle d'un foyer. L'énergie solaire étant gratuite, un système tel que le chauffe-eau solaire permet de réaliser jusqu'à 70% d'économie sur la facture d'eau chaude.

Il faut de l’électricité pour faire fonctionner le ballon d'eau chaude solaire mais l'appareil restitue en moyenne 4 fois plus d'énergie qu'il en consomme pour le produire. On dit alors qu'il à un COP de 4 (coefficient de performance). 

Sa durée de vie est plus élevée qu'un chauffe-eau thermodynamique. Elle est estimée à 20 ans à 30 ans selon l'Ademe.

Les inconvénients du chauffe-eau solaire

Le permis de construire et la déclaration de travaux auprès de la mairie est une demande obligatoire à faire pour déterminer si votre projet respecte bien les règles d’urbanisme en vigueur. En effet, la pose de panneaux solaires modifie l'apparence de votre logement. Elle nécessite donc une autorisation.

Il faut également prévoir une surface suffisante pour l'installation du ballon d'eau chaude. Une surface au sol de 10 m2 au minimum est nécessaire pour l’installation de ce dispositif.

L'ensemble des besoins ne peut être couvert par un ballon solaire. Il est nécéssaire d'installer un système d’appoint qui prend le relais si nécéssaire. En effet, les panneaux solaires perdent en efficacité en hiver ou par temps pluvieux. La capacité de production est alors en baisse.

Quel modèle choisir ?

Le choix du modèle de ballon solaire dépend de deux facteurs : Le nombre de personnes qui composent le foyer et la région et son ensoleillement

Il est important de trouver la bonne taille du ballon afin qu’il convienne au mieux à vos besoins en eau chaude. On estime qu'il faut 50 à 60 litres par personne pour une journée.

Une fois la bonne taille du ballon d'eau chaude trouvé, vous devez ajuster le nombre de panneaux solaires. On estime qu'il faut 1 à 2 m2 pour 100 litres d'eau chauffée. Un panneau solaire fait généralement 3 à 5m2.

Enfin la région et son ensoleillement sont à prendre en compte. Les logements situés dans les régions moins ensoleillées auront peut-être besoin d'un nombre plus important de panneaux solaires.

L'orientation des panneaux doit être au sud (sud ouest ou sud est) et il ne doit pas y avoir d'ombre. Les capteurs solaires doivent avoir une inclinaison de 30° à 45°.

Quelles aides à l'installation ?

L'État met en place de nombreuses aides financières pour l'installation d'un chauffe-eau solaire :

MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov' qui remplace le crédit d impôt à la transition énergétique (CITE). Son montant dépend de vos revenus. La subvention s’élève à 4000€ maximum.

Les certificats d'économie d'énergie 

Le certificat d’économie d’énergie peut vous être accordé si les travaux sont réalisés par un professionnel RGE qualifié Qualisol. Cette aide peut atteindre jusqu’à 275€.

TVA réduite à 5,5%

Le chauffe-eau solaire est éligible à la TVA à 5,5%, cette aide ne demande aucune condition de ressource mais votre logement doit être considéré comme résidence principale et daté de plus de 2 ans.

Eco PTZ

L’éco-prêt à taux zéro permet de financer le reste à charge, il varie entre 7 000€ et 30 000€ selon les travaux sélectionnés. Vous pouvez en bénéficier si vous êtes propriétaire occupant ou bailleur d’un logement datant de plus de 2 ans

 

Simuler mes aides
 

Pour résumer

Le chauffe-eau solaire est un dispositif qui permet de produire au minimum 50% de l’eau chaude sanitaire pour votre habitation. Il utilise une énergie gratuite qui vous aide à réaliser jusqu’à 70% d’économie sur votre facture d’eau chaude. Si le rayonnement solaire est insuffisant, un système d’appoint prend le relais pour vous assurer de l’eau chaude tout au long de la journée. De plus, l’installation d’un ballon solaire vous donne droit à des aides pour financer une partie de votre projet.

Partager:
1 commentaires

bulle

Bilal Chaieb

Publié le 08-10-2021 à 12:03

Super résumé. Concernant les aides je vous félicite pour la simulation qui est clair et concise. C’est pas le cas de tout les autres sites. Merci 👍

Derniers articles

Recevez les dernieres actualités

Inscrivez-vous à notre newsletter