Comment bien isoler son logement ?

Partager:
Comment bien isoler son logement ?

Entreprendre des travaux d’isolation est essentiel pour optimiser votre confort et réduire vos dépenses énergétiques. Une habitation bien isolée conserve mieux la chaleur et nécessite moins de travaux d’entretien.

Elle permet donc de faire réaliser des économies d'énergie non négligeable. Mais comment bien isoler son logement ? Quels sont les travaux à réaliser en priorité ? On vous explique tout dans cet article.

Les raisons d'isoler son logement

La première raison pour isoler son logement est d'ordre économique. En effet, les dépenses énergétiques sont l'un des premiers postes de dépenses pour les ménages français. Par ailleurs, ces dépenses ne font qu'augmenter. Selon une enquête de l'UFC Que Choisir, le prix de l'électricité à augmenté de 50% en 10 ans.

La facture annuelle d'électricité moyenne est passée de 1019€ en 2010 à 1522€ en 2020. Les autres types d'énergies suivent la même tendance. Un logement bien isolé ne gaspille pas d'énergie. Il vous permettra donc de réduire vos dépenses énergétiques.

Une bonne d’isolation engendre un confort thermique optimal tout au long de l'année. En effet, une habitation bien isolée garde une température agréable l'été et conserve la chaleur en hiver. Le logement étant plus confortable et respectant les dernières normes, sa valeur immobilière augmente. Au contraire, une mauvaise isolation entraîne une dégradation de vos équipements de chauffage qui fonctionnent à plein régime pour combler le gaspillage d'énergie.

Pour réduire vos factures d’énergie et gagner en confort, l’isolation de votre logement est donc une priorité. De nombreuses aides financières sont, en plus, disponibles pour aider à supporter le coût des travaux.

Comment réussir son projet d'isolation ?

isoler son logement

La première étape d’un projet d’isolation est de faire appel à un professionnel certifié RGE comme BAT Energie. La certification RGE (Reconnue Garant de l'Environnement) vous assure un chantier bien exécuté. De plus, elle vous rend éligible aux aides de l'Etat notamment MaPrimeRénov et les certificats d'économie d'énergie.

L’opérateur commence par établir un diagnostic énergétique de votre habitation qui vous informe sur votre classe énergétique, vos consommations d’énergie et vos déperditions thermiques. Vous pouvez ainsi connaître les travaux à réaliser et dans quel ordre.

Après avoir déterminé les travaux à exécuter, le choix des matériaux doit être fait. Choisir un bon isolant thermique est primordial. En effet, le matériel doit être adapté, sain et de bonne qualité pour vous assurer une durée de vie plus longue.

Quelles zones isoler en priorité ?

zone à isoler

Pour obtenir la meilleure performance énergétique possible, l'idéal est d'opter pour une rénovation énergétique globale. Cette opération vous permet de réaliser l'ensemble des travaux d'isolation d'un seul coup. Mais si pour des raisons logistiques ou financières, vous décidez d'espacer vos travaux, voici ce que vous devez savoir.

Le premier poste responsable d’au moins 25% à 30% des pertes d’énergie est le toit. L'isolation des combles se place donc en première position pour les travaux à réaliser. Cette zone est généralement la plus facile à isoler. Un isolant est placé dans les combles et empêche les pertes thermiques.

Ensuite, l’isolation des murs intérieurs ou extérieurs représente le deuxième poste de déperdition de chaleur. Lorsque les murs sont mal isolés, ils laissent échapper 20 à 25% de la chaleur présente dans le logement. Le manque d’isolation peut provoquer des courants d’air chaud et froid.

Pour isoler les murs, il vaut mieux se tourner vers une isolation par l’extérieur. Cette technique est plus simple à réaliser et elle garde la surface habitable intacte. Afin d’obtenir un confort thermique optimal, l’isolation des planchers bas est fortement recommandée. Elle finalise l’ensemble des travaux et limite les ponts thermiques sous le plancher.

Pensez à la ventilation

Une habitation avec une isolation performante est très étanche. La ventilation joue alors un rôle essentiel pour remédier au taux d’humidité et de pollution plus élevé lié à la présence des occupants. L’installation d’une VMC permet de renouveler l’air intérieur. Elle élimine toutes les sources polluantes accumulées dans le logement.

Une bonne ventilation va extraire l’air vicié et d’apporter de l’air sain dans les pièces du logement. Ce renouvellement de l’air va permettre de lutter contre l’humidité, la pollution et maîtriser les pertes de chaleur. Pour ce type de système, la VMC simple flux et double flux sont deux solutions qui s’offrent à vous.

La VMC simple flux aspire en permanence l’air usé dans les pièces humides (salle de bain, cuisine, buanderie...). La VMC double flux a une particularité en plus que la VMC simple flux n’a pas. Elle ne se limite pas qu'au renouvellement de l’air entrant dans le logement. La VMC double flux récupère les calories de l'air vicié et sa chaleur pour préchauffer l'air qui rentre à l'intérieur.

Cette dernière solution s'inscrit comme une solution plus efficace et plus écologique. Elle permet de réaliser d'autres économie d'energie.

Le système de chauffage

Isoler son logement est l’occasion parfaite pour remplacer son système de chauffage dans l'optique de réaliser d'autres économies d'énergie. En effet, une maison bien isolée retient la chaleur produite par le système de chauffage. Un chauffage plus écologique fera réellement baisser votre facture d'énergie.

La pompe à chaleur est la solution la plus adaptée. Les avantages d’une pompe à chaleur air-air et air-eau sont nombreux. C’est un système performant qui utilise les calories présentent dans l’air. Elle permet de diviser votre facture de chauffage par 4. Et cela est possible car la chaleur que produit une pompe à chaleur ne sera pas gaspillée.

Les aides financières à l'isolation

Les aides financières pour isoler un logement en France sont nombreuses. Les deux principales aides sont les certificats d'économie d'énergie et MaPrimeRenov.

Le "coup de pouce" isolation prévoit une prime de 20€ du m2 pour tout travaux d'isolation (planchers bas, combles etc...) pour les revenus modestes. Cette prime est de 10€ du mètre carré pour les autres ménages.

Face à l’abus de certains artisans qui se font passer pour des entreprises certifiées RGE, l’État a pris une mesure radicale. Il met fin à l’isolation à 1€. Les travaux d’isolation seront également mieux contrôlés.

Ma prime renov’ est une aide qui s'adresse à tous les ménages, ainsi qu’aux copropriétés et aux propriétaires bailleurs. Elle donne accès à une prime non négligeable pour votre projet d'isolation. Certaines conditions doivent être respectées pour l’obtenir.

Le logement est une résidence principale et il doit avoir plus de deux ans. De plus, un professionnel RGE doit prendre en charge vos travaux. Cette prime est calculée en fonction de vos revenus et du gain énergétique des travaux.

Enfin l’éco-prêt à taux zéro est également disponible pour financer le reste à charge. Tout le monde est éligible sans conditions de revenus. Il faut juste être propriétaire d’un logement de plus de 2 ans.

Partager:
1 commentaires

bulle

Virgil Borges

Publié le 31-05-2021 à 17:37

J’ai changé de système de chaudière en passant de fioul à une pompe à chaleur « air air». En plus d’avoir fait des économies d’énergies , la qualité de la chaufferie est au plus haut point. Grâce à ma prime rénov j’ai bénéficié de plusieurs aides qui m’a permis de l’acquérir a un prix imbattable.

Derniers articles

Recevez les dernieres actualités

Inscrivez-vous à notre newsletter