Quel type de chauffage avec une pompe à chaleur ?

Partager:
Quel type de chauffage avec une pompe à chaleur ?

De plus en plus de personnes optent pour une pompe à chaleur parce qu'elle offre un confort thermique optimal sur toute l'année. Elle permet aussi de faire des économies d'énergie considérables. Néanmoins, dans les régions où la température atteint -10 °C en hiver, le rendement de la pompe à chaleur (PAC) peut baisser et provoquer un inconfort dans le logement. Il est alors nécessaire de la combiner avec un autre système de chauffage pour bénéficier d'une meilleure performance thermique dans votre habitation. À cet effet, il faut tenir compte du type de PAC que vous utilisez et le mode de chauffage idéal pour avoir une bonne efficacité. Découvrez avec BAT Énergie France quel type de chauffage utilisé avec une pompe à chaleur.

Pompe à chaleur : le radiateur à eau chaude haute température

Compte tenu de leur mode de fonctionnement, les pompes à chaleur air-air ne sont pas compatibles avec les radiateurs à eau ou électriques. En effet, ces modèles de PAC diffusent l'air chaud à travers des ventilo-convecteurs, tandis que les radiateurs utilisent le rayonnement pour diffuser la chaleur dans la maison. Ils peuvent donc fonctionner avec une pompe à chaleur géothermique (sol) ou avec une pompe à chaleur air-eau. Le dernier modèle est le plus adopté par les foyers et le plus recommandé d'ailleurs. Il permet aussi de produire l'eau chaude sanitaire.

Les pompes à chaleur air-eau peuvent être associées à des radiateurs à eau. Il faut cependant tenir compte de la puissance de chauffage de la pompe à chaleur et du radiateur.

Fonctionnement du système

Dans son fonctionnement, le radiateur à haute température (HT) chauffe l'eau à 60 °C au moins. C'est également la température moyenne de l'eau qui doit circuler dans la pompe à chaleur HT pour qu'elle fonctionne efficacement.

Quand la PAC n'arrive pas à chauffer efficacement le fluide caloporteur, le radiateur intervient comme un chauffage d'appoint pour porter l'eau à un niveau adéquat. Il peut être utilisé sur une courte durée. Une fois que l'eau qui circule dans la PAC est suffisamment chaude, cette dernière restitue une énergie calorique optimale pour réchauffer le logement grâce à son coefficient de performance très élevé.

Ses avantages

Le principal avantage de la PAC à haute température est sa compatibilité avec les anciens modèles de chaudière. C'est pour cela que ce choix est le plus indiqué en cas de rénovation. Le coût de l'installation est plus faible, car vous n'aurez pas à changer entièrement vos anciens radiateurs. De plus, l'équipement a un prix plus abordable.

C'est également un système qui offre une excellente performance, quelle que soit la qualité de l'isolation de la maison. Aussi les conditions climatiques qui règnent dans la région n'ont pas d'impact sur son rendement. Ces équipements sont aussi peu exigeants en matière d'espace.

Les inconvénients d'une PAC à haute température

L'association du radiateur et de la pompe à chaleur HT n'est pas très adoptée pour la construction des logements neufs, car cette solution n'est pas économique sur le long terme. En effet, ce système consomme plus d'énergie, parce que le compresseur du PAC doit fonctionner de manière intensive. Vous ne pouvez donc pas faire des économies sur les factures d'électricité avec cette association.

Radiateur à eau chaude à basse température avec une PAC

Le radiateur à basse température (BT) fonctionne avec de l'eau chauffée à 50 °C au maximum. Grâce au coefficient de performance (COP) de la pompe à chaleur BT, il est possible de bénéficier d'un confort thermique dans le logement avec un fluide caloporteur chauffé à 45 °C. On peut ainsi coupler le chauffage d'une pompe à chaleur avec un radiateur BT pour bénéficier d'une performance équivalente à celle que le système HT offre.

Avantages

Le premier avantage des équipements BT est qu'ils ne sont pas très exigeants en matière de consommation énergétique. En effet, le compresseur de la PAC ne fonctionne pas de manière intensive, ce qui offre la possibilité d'économiser sur les factures d'électricité sur le long terme. Le couplage du radiateur BT et de la pompe à chaleur BT permet aussi de bénéficier d'une chaleur douce, uniforme et agréable à l'intérieur de la maison.

Inconvénients

Les radiateurs BT ne fonctionnent qu'avec les modes de chauffage de la même nature. Si vous devez les adopter dans le cas d'une rénovation, vous serez obligé de changer votre ancienne chaudière quand elle ne correspond pas à ce régime de fonctionnement. Cela augmente le coût de l'installation du nouveau système de chauffage. De plus, ce sont des équipements qui coûtent plus cher à l'achat. Ils nécessitent donc un investissement plus important. En raison de leur grande surface d'échange, ils peuvent aussi devenir très encombrants dans votre habitation.

Le chauffage à basse température n'est également efficace que dans une maison qui possède une bonne isolation thermique. Il peut montrer ses limites dans un ancien logement (isolation peu performante) et dans une région où le climat est très froid. Si vous êtes dans une telle situation, BAT Énergie France vous propose des solutions d'isolation des murs par l'extérieur (ITE) très efficaces.

Un plancher chauffant avec une pompe à chaleur basse température

Le plancher chauffant est un système qui fonctionne aussi à basse température. Il est donc compatible avec les pompes à chaleur BT. C'est d'ailleurs une association très utilisée dans la construction de maisons neuves.

Fonctionnement de cette association

Avec le plancher chauffant, un ensemble d'isolant et de tuyaux de chauffage est installé sur une dalle en béton. Ce système est ensuite recouverte par une chape qui va recevoir à son tour le revêtement de la maison. L'eau chaude qui circule dans les tuyaux de chauffage libère de la chaleur par rayonnement. Cette énergie thermique est ensuite diffusée dans la maison par la chape.

La règlementation limite la température du fluide caloporteur de ce mode de chauffage à 50 °C. C'est pour cela que le plancher peut être associé à une PAC air-eau ou géothermique BT. La PAC alimente les tuyaux de chauffage en eau et aide à réchauffer l'habitation.

Les avantages du plancher chauffant

Avec le plancher chauffant, la chaleur diffusée à l'intérieur du logement est douce et homogène dans toutes les pièces. Elle n'excède pas 28 °C, ce qui permet de profiter d'un confort optimal à tout moment. Les nouveaux modèles de planchers chauffants commercialisés depuis quelques années ne provoquent aucune sensation anormale quand vous marchez dessus.

C'est également un mode de chauffage très discret qui offre la possibilité d'optimiser l'utilisation de l'espace. Il ne nécessite pas l'installation de radiateurs muraux. Sa mise en œuvre, son entretien et son utilisation sont très aisés. Vous pouvez contrôler la température à l'intérieur de la pièce à l'aide d'un thermostat.

Le couplage du plancher chauffant et de la pompe à chaleur BT consomme très peu d'énergie électrique. Il est donc rentable sur le long terme. Ce mode de chauffage peut être aussi adopté avec un large choix de revêtements comme le béton, le carrelage, la terre cuite… Si vous possédez une pompe à chaleur réversible, cette association vous aide aussi à rafraîchir votre maison en été.

Les inconvénients du plancher chauffant

À cause des contraintes liées à son installation, le plancher chauffant est rarement envisageable dans le cas de travaux de rénovation. Sa mise en œuvre nécessitera la reprise entière du sol de la maison pour installer le circuit d'eau. Il faudra aussi faire des travaux supplémentaires et coûteux pour rehausser le sol et pour ajuster les bas des portes.

De plus, le plancher chauffant n'est pas compatible avec certains types de revêtement comme le parquet, la moquette… La pose de ce système de chauffage a aussi un coût élevé. Néanmoins, grâce aux économies qu'il permet de faire sur la consommation électrique, son rendement est très bon sur le long terme.

La combinaison entre une chaudière et une PAC

Même si vous possédez une chaudière qui fonctionne bien, l'installation d'une pompe à chaleur peut s'imposer à vous pour beaucoup de raisons. En plus du confort qu'elle procure et des économies d'énergie électrique que vous pouvez faire, ce choix vous fera bénéficier des aides d'État dans le cadre des travaux de rénovation.

Fonctionnement du système

La chaudière et la pompe à chaleur peuvent fonctionner en alternance ou de manière simultanée. Dans les deux cas, il faut déterminer le point de bivalence qui représente la température à partir de laquelle la puissance de la PAC ne lui permet plus de chauffer l'eau du circuit de chauffage convenablement. Avec le fonctionnement alterné, la chaudière se met en marche à partir de ce point pour prendre la relève de la pompe à chaleur.

En ce qui concerne le fonctionnement simultané, la chaudière vient en complémentarité de la PAC. Les deux s'associent pour porter la température de l'eau à un niveau convenable pour réchauffer le logement.

Chauffage avec une PAC et une chaudière : les avantages

L'association d'une chaudière et d'une PAC offre la possibilité de profiter des avantages des deux équipements de chauffage. Le COP de la pompe à chaleur favorise un bon rendement énergétique et l'intervention de la chaudière permet de combler les insuffisances de la PAC. Cette solution aide aussi à faire des économies d'énergie électrique sans engager de gros travaux de rénovation.

Chauffage avec une PAC et une chaudière : les inconvénients

Les pompes à chaleur BT ne sont pas compatibles aux chaudières à gaz ou à fioul. Il faudra donc utiliser un modèle HT. Malgré l'optimisation de la consommation électrique, les factures d'électricités seront plus élevées que dans le cas de l'utilisation d'un système à basse température. De plus, l'unité extérieure de certaines pompes à chaleur est assez bruyante. Si vous combinez cela au bruit d'une chaudière, l'inconfort phonique peut être élevé dans l'habitation quand les deux équipements fonctionnent simultanément.

Ceux qui optent pour une pompe à chaleur air-air ont également une solution pour pallier les limites de l'équipement de chauffage. Il est en effet possible d'utiliser un radiateur électrique sous forme de complément quand les températures sont très basses.

Pour faire un choix convenable parmi toutes ces solutions, il sera judicieux de consulter un professionnel. Il est aussi important d'améliorer l'isolation de votre maison afin de profiter au mieux du chauffage de votre pompe à chaleur. Chez BAT Énergie France, nous sommes disposés à vous apporter notre aide dans votre projet de rénovation énergétique. N'hésitez pas à nous contacter pour découvrir nos solutions et pour obtenir un devis des travaux.

Partager:
0 commentaires

Dans le même thème

Tout voir

Recevez les dernières actualités de la rénovation énergétique

Inscrivez-vous à notre newsletter