Pourquoi ventiler par la fenêtre ne suffit pas ?

Partager:
Pourquoi ventiler par la fenêtre ne suffit pas ?

Pour garder une air sain à l’intérieur d’un logement, il est nécessaire de le renouveler en permanence. En effet, l’air à l’intérieur d’un logement clos à tendance à être pollué. Avec le temps, il se charge en CO2, contient de la poussière etc… On dit alors que l’air intérieur du logement est vicié. Celui-ci peut avoir un effet néfaste sur notre santé si nous le respirons trop longtemps. 

On pense alors qu’ouvrir les fenêtres suffit pour ventiler un logement. Si c’est un bon réflexe en l’absence d’autres systèmes de ventilation, cela ne suffit pas ! Dans cet article, BAT Energie vous explique pourquoi ouvrir les fenêtres pour aérer un logement n’est pas forcement la bonne solution et pourquoi il est préférable d'installer une ventilation mécanique controlée (VMC).

Une solution incomplète

La première des raisons qui explique que ventiler son logement en ouvrant les fenêtres ne suffit pas est que cette solution est incomplète. En effet, ouvrir la fenêtre d’une pièce est un bon réflexe mais pour être véritablement efficace, il faudrait ouvrir l’ensemble des fenêtres de toutes les pièces de la maison en même temps pour que l’ensemble de l’air de la maison soit entièrement renouvelé. Et ce plusieurs fois par jours.

Elle dépend de votre volonté

Ce qui nous amène au deuxième inconvénient de cette solution : Elle dépend de votre volonté. Il peut être difficile d'avoir le temps et l'envie d'ouvrir toutes les fenêtres de sa maison en même temps pendant 5 minutes minimum et plusieurs fois par jour. Si cela peut se faire facilement l'été, il est difficilement envisageable d'avoir la motivation de mettre en oeuvre cette solution plusieurs fois par jours en plein hiver. Imaginons malgré tout que vous ayez cette volonté, d'autres problèmes se poserait encore.

Une solution intermittente

La volonté ne suffit pas toujours. Ouvrir ses fenêtres plusieurs fois par jour pour aérer provoquerait un problème de ventilation intermittente. Cela signifie que le taux d'humidité et de CO2 de l'air intérieur de votre logement fluctuerait trop fortement entre les moments ou les fenêtres sont ouvertes et le moment ou elles sont fermées. Et cette fluctuation trop violente n'est pas forcement une bonne chose.

L'inconfort thermique

Respirer un air sain chez soi est primordial mais cela ne doit pas obligatoirement primer sur votre confort thermique. Et c'est exactement ce que cette solution ferait. En effet, ouvrir toutes ses fenêtres en hiver permettrait en effet de renouveler l'air intérieur de votre logement mais en sacrifiant la chaleur de votre foyer. En été, le phénomène inverse se produirait en emmagasinant la chaleur dans votre maison.

Le gaspillage d'énergie

Ce qui nous amène au dernier point : l'énergie gaspillée. En ouvrant toutes vos fenêtres en hiver, la température intérieure de votre logement baisserait fortement. Cela obligerait votre système de chauffage à compenser pour chauffer la maison à nouveau. Vos factures de chauffages ne feraient qu'augmenter. De plus, cela fatiguerait vos système de chauffage et diminuerait sa durée de vie car il serait trop sollicité.

L'intérêt de la VMC

La meilleur solution pour renouveler l'air intérieur de votre logement reste donc l'installation d'une VMC simple flux ou double flux. En effet, cette solution renouvelle l'air en permanence. Il n'y a donc plus de problème de volonté ou d'intermittence. Dans le cas d'une VMC double flux, l'air entrant est même chauffé grâce à un échangeur thermique. Cette solution vous permet donc de garder votre confort thermique et même de réaliser des économies d'énergie.

Partager:
0 commentaires

Dans le même thème

Tout voir

Recevez les dernières actualités de la rénovation énergétique

Inscrivez-vous à notre newsletter