Quels sont les inconvénients d'une pompe à chaleur ?

Partager:
Quels sont les inconvénients d'une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur (PAC) est un équipement de chauffage qui réalise des transferts thermiques d'un milieu avec un niveau de température donné à un autre. Il est utilisé au sein de plusieurs logements pour réchauffer les pièces à vivre. Malgré ses nombreux avantages, cet appareil de chauffage ou de climatisation possède aussi quelques points faibles. BAT Énergie France vous fait le point des inconvénients de la pompe à chaleur.

Qu'est-ce qu'une pompe à chaleur (PAC) ?

Couramment appelée PAC, la pompe à chaleur est un équipement thermique qui capte la chaleur à l'extérieur d'un bâtiment pour l'amener à l'intérieur. Le but est de diffuser un air ambiant chaleureux au sein des logements. La PAC extrait l'énergie thermique à partir de l'air, de l'eau ou de la terre selon le modèle. D'autres dispositifs permettent également de combiner plusieurs sources d'énergie.

Selon son sens, la pompe à chaleur peut être considérée comme un système de chauffage ou de climatisation. Elle fonctionne comme un réfrigérateur inversé dans le cas du chauffage et suit le fonctionnement classique pour la climatisation. Lorsqu'elle réalise ces deux fonctions à la fois, le système est appelé thermofrigopompe.

Les pompes à chaleur se déclinent en une multitude de modèles (PAC air-air, air-eau, géothermique, PAC avec ballon d'eau chaude…). Elles varient selon le phénomène physique employé, la source d'énergie utilisée et le vecteur d'énergie thermique. Leur fonctionnement est basé sur un cycle de changement de phase qui comporte quatre temps : compression – condensation – détente – évaporation.

Quels sont les inconvénients de la pompe à chaleur ?

Malgré ses nombreux avantages et notamment sa capacité à diffuser de la chaleur dans un logement, la pompe à chaleur a aussi quelques inconvénients. Il est important d'avoir ceux-ci en tête lorsque l'on souhaite utiliser l'appareil pour le chauffage ou la climatisation.

Des performances variables selon la température

Parmi les avantages les plus populaires de la pompe à chaleur figure celui du rendement ou des performances. En effet, une pompe à chaleur produit plus d'énergie sous forme de chaleur qu'elle n'en consomme (électricité). On retrouve ainsi sur le marché des systèmes de PAC de coefficient de performance (COP) pouvant atteindre 4 ou 5, voire plus. Ces systèmes sont capables de produire 3 à 4 fois plus de chaleur à partir d'une quantité donnée d'électrique.

Pour présenter un bon rendement, les pompes à chaleur air-eau et air-air ont toutefois besoin d'une température extérieure moyennement élevée. Lorsque vous habitez dans une région froide, la PAC a ainsi un rendement assez moyen. En effet, plus il fait froid, plus le système de pompage de la pompe à chaleur tourne pour apporter de la chaleur de l'air extérieur.

Entre 2 et -7 °C, la consommation électrique de la pompe à chaleur augmente considérablement. En dessous de -20 °C, les pompes à chaleur cessent de fonctionner, car leur fluide frigorigène n'arrive plus à s'évaporer. Dans les régions très froides, il est essentiellement conseillé d'utiliser des pompes à chaleur air-eau bivalentes parallèles qui sont plus efficaces. Il est également conseillé de prévoir un appareil de chauffage d'appoint qui peut prendre le relais en cas de perte de puissance de la pompe à chaleur à cause de la chute drastique des températures extérieures.

Le niveau sonore élevé de l'unité extérieure de la PAC

La grande majorité des modèles de pompe à chaleur air-air ou air-eau sont très bruyants. L'unité extérieure de l'appareil de chauffage émet un bruit continuel qui s'accentue avec le vieillissement. Il est de ce fait important de vérifier le nombre de décibels émis par l'équipement avant tout achat. De plus, il est important d'éviter de disposer les pompes à chaleur contre le mur d'une chambre à coucher ou d'une quelconque pièce. Cela permet d'éviter les vibrations pouvant être très gênantes pour les occupants.

Le niveau de bruit d'une pompe à chaleur peut également être à l'origine de troubles du voisinage lorsqu'il perturbe les résidents des propriétés voisines. Le propriétaire peut alors avoir des ennuis avec la justice selon le niveau de nuisance occasionné.

Même s'il existe aujourd'hui des systèmes de PAC de plus en plus silencieux, notamment dans le haut de gamme, le niveau sonore de la plupart des pompes à chaleur reste un frein. C'est notamment le cas lorsque vous souhaitez l'installer sur une terrasse. Pour cela, qu'elle soit mise en place dans une construction neuve ou dans le cadre d'une rénovation, il est important de bien définir la disposition et le sens d'installation de la PAC. L'utilisation d'une solution d'insonorisation est également un moyen efficace de limiter les nuisances.

Pour être efficace, la pompe à chaleur doit aussi être disposée à l'abri du vent. Vous pouvez faire appel à un spécialiste de ce système de chauffage comme BAT Energie France pour vous aider à identifier un emplacement idéal.

Un prix d'installation élevé

L'installation d'une pompe à chaleur coûte assez cher, même s'il existe des aides financières telles que MaPrimeRénov' et les certificats d'économie d'énergie qui permettent de réduire la facture d'achat. Elle est notamment plus onéreuse à la vente qu'une chaudière fonctionnant au gaz ou au fioul.

Le prix d'acquisition moyen tourne autour de 5 000 à 10 000 euros pour les pompes à chaleur aérothermiques et 8 000 à 16 000 euros pour les pompes à chaleur air-eau. L'installation complète d'une PAC géothermique peut quant à elle vous coûter jusqu'à 50 000 euros. Même si la durée d'amortissement est le plus souvent très intéressante (récupération en 10 ans en moyenne), le budget à prévoir pour la mise en place complète reste conséquent.

inconvénients pac

Des coûts de fonctionnement considérables

Avec l'utilisation d'une pompe à chaleur, il se peut que votre facture d'électricité double, surtout en période hivernale. Même en été, la production de la climatisation par la PAC est assez coûteuse, comparativement à une chaudière à gaz ou fioul. L'installation de cet équipement peut parfois nécessiter que vous demandiez en amont au fournisseur d'énergie si votre localisation permet au réseau d'assurer une certaine puissance électrique.

Certaines localités où le réseau électrifié est faible n'offrent pas la possibilité d'installer par une PAC. D'autres installations fonctionnent en triphasé avec un abonnement élevé. Pour être efficace, la pompe à chaleur exige aussi d'effectuer des travaux d'économie d'énergie et un entretien régulier. En dehors de l'unité extérieure qui peut vite se dégrader surtout en milieu marin, les pièces de rechange de certains modèles de pompe à chaleur sont très difficiles à trouver. De plus, les cartes électroniques des PAC sont vendues à prix d'or quand vient le moment de les changer.

Un impact écologique non négligeable

Il est indéniable que la pompe à chaleur air-air ou air-eau est une solution de chauffage plus écologique que les systèmes de chauffage au gaz ou au fioul. Cela ne signifie pas cependant que son impact environnemental est nul. Pour produire de l'électricité nécessaire à l'utilisation de la pompe à chaleur, les centrales thermiques consomment de l'énergie fossile (gaz, charbon…). Dans ces conditions, l'électricité utilisée par cet équipement de chauffage pollue plus que le gaz et le pétrole. De plus, la pompe à chaleur en elle-même est composée d'éléments électroniques particulièrement polluants et sa fabrication participe aux émissions de gaz à effet de serre. Il est possible de limiter cet impact en utilisant des panneaux photovoltaïques et d'autres sources d'énergie renouvelable (solaire, éolien) pour alimenter l'équipement en électricité.

Un autre élément qui n'est pas sans impact sur l'environnement est le fluide frigorigène utilisé pour les transferts de calories de l'extérieur du logement vers l'intérieur. Certains fluides présents dans les pompes à chaleur bas de gamme ou de milieu de gamme sont particulièrement polluants et néfastes pour la couche d'ozone. Pour limiter cet impact, il est conseillé de se tourner vers les fabricants qui proposent des pompes à chaleur à fluide frigorigène naturel. Le R32 (difluorométhane) est actuellement le fluide naturel le plus répandu sur le marché. Il n'a aucun effet néfaste sur la couche d'ozone et présente un niveau de performance énergétique élevé.

La nécessité d'une bonne isolation

Les nombreux avantages de la pompe à chaleur air-air ou air-eau ne présentent un véritable intérêt que dans une maison bien isolée et assez récente. Lorsque l'équipement de chauffage est installé dans un logement mal isolé, les pertes de chaleur sont beaucoup plus importantes. Il fonctionne ainsi en surrégime et va consommer plus d'énergie pour maintenir une bonne température.

Le gain est dans ce cas nul, voire négatif. Il vaut mieux commencer par isoler le logement pour obtenir une certaine satisfaction du chauffage existant. Les économies réalisées peuvent vous aider par la suite à financer votre future installation de pompe à chaleur et l'utiliser plus stratégiquement. Vous pouvez vous rapprocher de BAT Energie France pour l'installation de votre PAC.

Partager:
1 commentaires

bulle

pierre

Publié le 21-07-2022 à 16:47

très intéressant, pourriez vous expliquer les inconvénients de ce type de <a href=“https://boisetchauffage.fr/”>poele à bois bordeaux</a> ? Merci

Dans le même thème

Tout voir

Recevez les dernières actualités de la rénovation énergétique

Inscrivez-vous à notre newsletter